arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Améliorer son isolation acoustique

23/10/2018
Améliorer son isolation acoustique

Parmi les sources de conflits entre voisins figurent les nuisances sonores....surtout en immeuble. Voici des conseils et des solutions pour améliorer l'isolation acoustique de votre logement.

« L’enfer, c’est les autres ». Celui qui a connu les affres des troubles de voisinage ne le sait que trop bien. Rien n’est plus épuisant nerveusement que de vivre quotidiennement auprès de personnes qui poussent l’amabilité jusqu’à faire partager avec tout un chacun leurs loisirs ou leur mode de vie : musique à toute heure, home cinéma très (trop) performant, talons sur le carrelage… Lors que la tentative d’une résolution amiable a échoué et que tout dialogue est impossible, procéder à une isolation acoustique de son appartement peut être une solution intéressante. Certes, elle peut paraître comme subie et injuste mais elle vous permettra de profiter enfin au calme de votre logement.

Sur ce point, l’association QUALITEL a édité sur son site www.bienacheterbienrenover.fr une fiche pratique.

Le bruit provient d'un appartement voisin

Si vous êtes en appartement et que la gêne est due à un bruit (voix, télévision) provenant d’un autre appartement, une solution consiste à doubler les parois par où passe le bruit. Le plus difficile est de les identifier : ce n’est pas forcément par la paroi qui sépare du voisin que le bruit passe le plus. Le bruit se propage dans toutes les structures soit en direct, soit par voie latérale.

Les cloisons de distribution intérieures en maçonnerie légère (brique ou carreau de plâtre) sont particulièrement adaptées au transport du bruit d’un appartement à l’autre. Une première analyse peut être faite en collant son oreille successivement sur toutes les parois, séparatives et liées à la séparative, et de comparer l’intensité des bruits transmis. Si les intensités sont comparables, il faut alors traiter toutes les parois, ou les désolidariser du séparatif par un trait de scie lorsque cela est possible.

Il n’existe pas de doublage efficace dont l’épaisseur totale est inférieure à 5 cm, et le poids par m2 inférieur à 10 kg. Les produits « miracle » dont les caractéristiques sont inférieures conduisent à des améliorations si faibles qu’elles ne sont pas perceptibles, et des déconvenues certaines.

Le doublage comporte toujours un parement en plaque de plâtre, ou autre matériau rigide d’épaisseur entre 10 et 20 mm et un absorbant acoustique fibreux. Il est soit collé par plots sur la paroi (complexe de doublage à base de laine de verre ou de roche, collé exclusivement sur les parois verticales), soit fixé sur une ossature en bois ou métal indépendante de la paroi. Pour renforcer l’efficacité du doublage, il est préférable d’utiliser 2 plaques de 10 mm plutôt qu’une seule de 20 mm. Il ne doit y avoir aucune connexion rigide entre le parement et la paroi à doubler, et l’absorbant fibreux ne doit pas être comprimé entre la paroi et le parement. L’efficacité d’un doublage est d’autant plus grande que la performance de la paroi de départ est faible.

Le bruit provient des parties communes

Si le bruit provient des parties communes (hall d’entrée, paliers, escaliers), une bonne porte telle que décrite ci-dessus doit donner satisfaction.

Par ailleurs, il est bien connu que les espaces réverbérants stimulent les vocations précoces de chanteurs d’opéra ou de tribun, particulièrement dans les halls d’entrée et les cages d’escalier. Il suffit de placer au plafond ou sur les murs un matériau absorbant acoustique résistant bien au vandalisme (laine de roche sous parement de bois perforé par exemple) pour atténuer fortement cet effet.

Contactez le syndic ainsi que le conseil syndical pour que ce point soit porté à la prochaine assemblée générale.

Bruit d'impact

Si vous entendez marcher votre voisin du dessus ou celui d’à côté, si vous entendez trainer les chaises ou les impacts des jouets des enfants, c’est que l’isolement aux bruits d’impact est insuffisant.

La principale difficulté pour améliorer la situation est que le traitement le plus efficace consiste à changer le revêtement de sol de l'appartement de votre voisin. Si celui-ci a posé un carrelage alors que le règlement de copropriété l’interdit, un recours peut être intenté à son encontre, mais encore faut-il que le règlement contienne une clause sur ce point

Il est toujours possible de placer un doublage sous le plafond qui vous sépare de votre voisin, mais il ne sera efficace que si le bruit ne passe pas par d’autres parois, en transmissions latérales.

Si par contre vous décidez de changer de revêtement de sol dans votre appartement, et que vous voulez éviter les ennuis avec votre voisin du dessous, il est impératif que le nouveau revêtement soit au moins aussi efficace aux bruits d’impact que celui que vous remplacez.

Pour en savoir plus : www.bienacheterbienrenover.fr

Qualitel logo

 

 

 

Contactez également le Centre d’information sur le bruit : www.bruit.fr

 


   

Lu 94 fois Dernière modification le 05/11/2018

Liens utiles

Revenir en haut top