arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Parties privatives parties communes

Choisir une rubrique :
Les travaux portant sur des parties privatives ne constituent pas des charges communes générales.
En 2016, 470 000 ménages ont déclaré avoir été victimes d’un cambriolage ou d’une tentative de cambriolage de leur résidence principale1. Les congés approchant, les risques de cambriolage durant l’inoccupation du logement sont réels, même s’il ne faut pas se laisser aller à la paranoïa.
Pour que vos droits soient respectés en matière d'usage des différentes parties de votre copropriété, il est important de faire la distinction entre parties privatives et parties communes.
Il peut être normal que des charges générales de copropriété soient différentes entre deux logements ayant une superficie identique.
Synthèse sur les parties privatives et les parties communes
Les copropriétaires peuvent user librement des parties privatives et des parties communes, mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils puissent faire tout ce qu'ils désirent. En effet, ils ne peuvent en aucun cas porter atteinte aux autres copropriétaires.

Liens utiles

Revenir en haut top